Nos partenaires

COPAQ

COPAQ

Conseil Panafricain du Québec
Le Conseil Panafricain de Québec, COPAQ, est un organisme supra communautaire, sans but lucratif, crée le 17 janvier 2015 et inscrit au registre des entreprises du Québec sous le numéro 1170509476. Sa mission est de réaliser une plus grande unité et solidarité entre associations et communautés africaines de Québec, en contribuant à une meilleure intégration socio-économique des membres et sympathisants issus de cette valeur fédératrice.
AEDI

AEDI

Association des Étudiants de la Diaspora Ivoirienne
L’Association des Étudiants de la Diaspora Ivoirienne (A.E.D.I.) est une organisation internationale non gouvernementale et apolitique déclarée au Québec sous le Numéro d’entreprise du Québec (NEQ) N° 3373343782 et immatriculé à l’ambassade de Côte d’Ivoire au Canada (N°002/2018).

L’association vise à fédérer l’ensemble des étudiants ivoiriens de l’extérieur de la Côte d’Ivoire au sein d’une seule et même structure afin de leur donner une meilleure visibilité. Les membres de l’A.E.D.I. sont à ce jour repartis dans de nombreux pays dont le Canada, les USA, le Brésil, la France, la Belgique, la Russie, l’Ukraine, l’Inde, la Chine, le Maroc, l’Algérie, le Sénégal. L’association compte s’étendre à tous les pays du monde où se trouveront des étudiants ivoiriens.

Le président du Bureau Exécutif International de l’A.E.D.I. est Lamoussa DIABATE, étudiant au Doctorat d’Epidémiologie à l’Université Laval. Il fut élu lors d’une l’assemblée générale élective tenue le 08 Octobre pour un mandat de trois ans.

POSA

POSA

Portes ouvertes sur l’Afrique
Les initiateurs de Portes ouvertes sur l’Afrique (POSA) sont des résidents canadiens d’origine africaine, principalement basés au Québec. En amont de la création de cette organisation, ils ont mené plusieurs réflexions dans le sens de mobiliser les compétences disponibles dans leur réseau et les mettre au service d’un partenariat vivant entre le Canada et l’Afrique. Étant également conscients des grands enjeux de développement durable en Afrique et au Canada, ils ont cru nécessaire de contribuer selon cette approche à la production de projets structurants qui contribueront efficacement au renforcement de cette coopération bilatérale.